Untitled Design

In Plain Sight: Discussing Violence, Power and Wellbeing

La version française suit ci-dessous

Feminists, activists and women human rights defenders working in countries in the Global South have been struggling with, and challenging systemic and institutional oppression, including crisis in governance, patriarchy and heteronormativity, climate crises, neoliberalism and globalisation. These crises have resulted in economic disparities, inadequate/failing infrastructures, such as limited access to healthcare, clean water and electricity. Covid-19  has further exposed gendered implications of these disparities and inequalities, as well as the intersectional pre-existing post-colonial inequalities that have given rise to specific risks and vulnerabilities. These include but are not limited to, the privilege of social distancing when taking into account historical racialised spatial segregation , or the need to ‘wash hands with clean water’ when water is polluted by large scale cash-crop farming and mining or inaccessible due to persistent droughts.

While 2020 has been an incredibly difficult year for organizing, requiring us to radically change, adapt and reassess our plans and systems of engagement, feminists have continued to agitate and to give critical and necessary input into how the world should be moving forward in light of changing realities, calling out violence, even as it hides in plain sight such as in the ‘relief’ measures put out by States and large corporations/institutions. 

In light of continuing this work and adding to the Global discourse and Campaign of 16 days of activism, the Coalition of African Lesbians invites you to a 4 part webinar series titled ‘In Plain Sight: Discussing Violence, Power and Wellbeing’. 

In Plain Sight endeavours to: 

  • Make feminist contributions and expansions to the discourse on violence
  • Support and participate in existing and emerging  online communities of activists that can enrich the public discourse on VAWG, Well-being, and Advocacy
  • Center the voices of (queer) feminist activists, WHRDs, academics, artists, and organisers in the Violence Against Women and Girls narrative. 

The webinars will be scheduled as follows: 

  • 13 November 2020 : Well-being in feminist activism
  • 30 November 2020: South South Dialogue: Exposing the violence of human rights mechanisms
  • 4 December 2020: Violence Against Women and Girls and Political Participation in Rwanda, Benin and Tunisia Report Dissemination 

Register for webinar 1: Well-being in feminist activism: here

En pleine vue: discuter de la violence, du pouvoir et du bien-être

Les féministes, les activistes et les défenseures des droits humains et des droits des femmes  travaillant dans les pays du Sud ont lutté contre l’oppression systémique et institutionnelle, y compris les crises en matière de gouvernance, le patriarcat et l’hétéronormativité, les crises climatiques, le néolibéralisme et la mondialisation. Ces crises ont entraîné des disparités économiques, des infrastructures défaillantes ou inadéquates, telles qu’un accès limité aux soins de santé, à l’eau potable et à l’électricité. La pandémie de Covid-19 a en outre exposé les implications sexospécifiques de ces disparités et inégalités, ainsi que les inégalités intersectionnelles postcoloniales préexistantes qui ont pour conséquences des risques et vulnérabilités spécifiques. Ceux-ci incluent, mais sans s’y limiter, le privilège de la distanciation sociale en tenant compte de l’historique des politiques spatiales racialisées, ou la nécessité de “se laver les mains avec de l’eau propre” lorsque l’eau a été soit polluée par l’agriculture commerciales et les activités minières à grande échelle, ou est inaccessible en raison de sécheresses persistantes.

2020 a été une année incroyablement difficile pour l’organisation, nous obligeant à changer radicalement, adapter et réévaluer nos plans et systèmes d’engagement. Malgré ce contexte difficile, les activistes féministes ont continué à s’agiter et à apporter une contribution critique et nécessaire à la façon dont le monde devrait aller de l’avant à la lumière de des réalités changeantes, appelant à dénoncer la violence, même si elle se cache en pleine vue comme dans les mesures «d’aide» mises en place par les États et les grandes entreprises / institutions.

Ayant pour objectif de poursuivre ce travail et de contribuer au discours mondial et à la campagne de 16 jours d’activisme, la Coalition of African Lesbians (CAL) vous invite à une série de webinaires en 4 parties intitulée ‘En pleine vue: discuter de la violence, du pouvoir et du bien-être.’

En pleine vue s’efforce de:

  • Apporter une contribution féministe afin d’approffondir le discours sur la violence.
  • Soutenir et participer aux communautés en ligne existantes et émergentes d’activistes qui peuvent enrichir le discours public sur la VFFF, le bien-être et le plaidoyer.
  • Centrez les voix des militantes féministes (queer), des FDDH, des universitaires, des artistes et des organisatrices dans le récit sur la violence faite aux femmes et aux filles.

Les webinaires seront programmés comme suit:

  • 13 Novembre 2020: le bien-être dans l’activisme féministe
  • 30 Novembre 2020: Dénoncer la violence des mécanismes des droits de l’homme
  • 4 Décembre 2020: Violence à l’égard des femmes et des filles et participation politique au Rwanda, au Bénin et en Tunisie Diffusion du rapport

Suivez ce lien pour vous inscrire au webinaire 1: Bien-être dans l’activisme féministe.

Search